Capital risque et « Business Angels » : la France à la traîne

Les barrières administratives à la création d’entreprises ont déjà fait l’objet d’allègements dans notre pays au cours des dernières années, mais sans qu’il soit porté une grande attention à la qualité du financement, qui est cependant décisif, si l’on veut que l’aide à la création d’entreprises porte tous ses fruits en matière d’innovation.

Capital risque : l’Europe & la France en retard

Les « business angels » sont des personnes extérieures dont la surface financière est suffisamment importante pour s’engager dans des investissements à hauts risques et à hauts rendements. Leur soutien financier est primordial pour les entrepreneurs, qui y trouvent là un niveau de revenu minimal pendant les deux ou trois années qu’on estime nécessaires au démarrage d’un nouveau concept.

Si les USA financent ainsi plusieurs dizaines de milliers de nouveaux projets, l’Europe et en particulier la France, ne peuvent encore assurer un financement de même ampleur. Les « business angels » y sont beaucoup moins nombreux, et pour des montants bien inférieurs.

Comment faire pour attirer les Business Angels et favoriser le capital risque ?

Dans une note publiée en juillet 2016, le CAE, Conseil d’Analyse Economique prône la mise en place d’une fiscalité attractive, avec les fonds de capital-risque.

Afin de rendre le système du capital-risque français encore plus performant, le CAE a formulé trois recommandations :

  • Clarifier la fiscalité relative aux investisseurs étrangers, particuliers ou institutionnels, qui souscrivent aux fonds de capital-risque français et leur simplifier l’accès à ces fonds
  • Veiller à ce que le parcours fiscal entrepreneurial incite au réinvestissement des plus-values générées dans l’écosystème
  • Évaluer l’efficacité de l’ensemble des politiques publiques autour du capital-risque (à la fois fiscales et industrielles via l’action de Bpifrance et des PIA). Ceci pour allouer de manière optimale l’effort budgétaire consenti à la création d’un écosystème entrepreneurial autonome

Source : http://www.actufinance.fr/actu/capital-risque-business-angels-france-6966555.html

By |2018-03-26T14:06:31+00:00septembre 19th, 2016|Actualités, Entrepreneuriat, Levée de fonds|