Retour à la hausse des fusions-acquisitions

Les fusions acquisitions sont reparties à la hausse. Cette croissance a permis le retour de deals importants comme la cession de SFR à Altice, mais également à l’augmentation des opérations transfrontalières.

Cette croissance est un signe positif de la bonne forme de l’économie mondiale et du retour de la confiance au sein des entreprises. Ainsi, 41 opérations de plus d’un milliard de dollars ont été conclues au premier trimestre 2015, ce qui est un record pour la période.

Plusieurs secteurs (médias, nouvelles technologies) devraient pousser cette croissance, et notamment les achats d’entreprises au sein de l’industrie pharmaceutique. En effet, ces entreprises sont confrontées à un problème de brevet concernant leurs médicaments. Soit ils ne sont pas brevetés, soit le brevet est tombé dans le domaine public. De ce fait, la solution la plus courante pour ces acteurs est l’acquisition d’entreprises de plus petites tailles.

Le contexte actuel semble, donc, favorable aux croissances externes. Cependant la confiance des entreprises reste fragile, et il est nécessaire de mettre en place les conditions favorables pour le succès de leurs opérations. En effet, une étude montre que plus d’un tiers des échecs d’une fusion-acquisition sont dus à une documentation incomplète ou à un dossier mal structuré.

Ainsi, la mise en place de datarooms électroniques permet aux entreprises de gagner en rapidité, en transparence et en flexibilité. Cela permet à toutes les parties de pouvoir étudier le dossier en quelques clics.

Les clouds qui stockent ces datarooms sont donc optimaux pour la protection des données. Cependant, il est important pour les entreprises de réfléchir au lieu de stockage de ces clouds. Pour exemple, certains pays comme les EtatsUnis, par leurs lois, peuvent demander aux entreprises d’avoir un accès complet aux données des Due Dilligences. L’aspect juridique de ces nouvelles structures devient donc un point important des opérations de fusions-acquisitions.

Source : http://www.finyear.com/La-hausse-du-nombre-de-fusions-acquisitions-une-bonne-nouvelle-pour-l-economie-et-les-entreprises-a-condition-qu-elles_a33861.html

By |2017-09-12T18:04:49+00:00octobre 1st, 2015|Acquisition, Actualités|