498 M€ levés dans le secteur technologique au premier semestre 2014

Le montant des fonds alloués aux start-up françaises est en hausse de 20% sur le premier semestre 2014. Cette croissance est soutenue par des levées de fonds importantes comme celle de Sarenza. En revanche, le nombre d’opérations reste stable (environ 200) tandis que le pur capital risque recule légèrement.

Le montant total levé par les jeunes pousses non bénéficiaires ou à l’équilibre est évalué à 291M€ au premier semestre 2014 contre 305 M€ à la même période l’année dernière. Le capital amorçage, en croissance l’année dernière recule légèrement avec 53 opérations (-23%) et un montant cumulé de 27,3M€ (-32%). Les fonds de capital risque semblent se porter davantage sur les sociétés plus matures.

Les levées de fonds d’entreprises technologiques bénéficiaires ont été multiplié par deux passant de 109 à 207 M€. Cette augmentation s’explique en partie par des tours moyens plus élevés. Deux opérations représentent la moitié du montant total levé : l’e-commerçant Sarenza lève 74 M€  lors de son 3e tour et Advanced Accelerator Applications (AAA) lève 41 M€ pour son 4e tour.

Les 10 plus grosses levées de capital risque regroupent des opérations de plus petites tailles par rapport au capital développement du secteur technologique. Le montant levé est de 112 M€ contre 148 M€ au premier semestre 2013. Sur le podium des deals les plus importants, nous retrouvons Inotrem avec 18 M€ levés pour son 1er tour, et Lysogène qui lève 16,5M€ pour son 1er tour également.

Le secteur d’internet et des logiciels continue de dominer sur le capital risque et le capital développement technologique.

By |2017-09-12T18:52:01+00:00août 15th, 2014|Actualités, Levée de fonds, Tech|