Vers une amélioration des relations entre banques et TPE

Dans un rapport remis le 27 juin à Arnaud Montebourg et Michel Sapin, l’Observatoire du financement des entreprises propose des solutions qui visent à améliorer la relation entre les dirigeants de TPE et leurs conseillers bancaires.

Dans ce texte, Jeanne-Marie Prost, présidente de l’Observatoire, propose différentes solutions, à savoir :
–       La possibilité d’obtention d’un entretien avec le directeur d’agence en cas de refus de crédit
–       Un délai de réponse de la banque de 15 jours maximum pour annoncer le verdict lors d’une demande de crédit
–       La mise en place de contrats de 4 ans au même poste pour les chargés de clientèle afin de faire durer la relation avec le dirigeant
–       Une opération de communication visant à mieux sensibiliser les acteurs sur la médiation du crédit
–       La mise en place d’une proposition qui tentera d’améliorer la pertinence des services proposés par le chargé de clientèle, afin que les TPE aient en leur possession les solutions les mieux adaptées à leur situation.

Le sujet du financement des TPE est un point sensible. Même s’il règne un climat d’incertitude dans la relation entre les banques et les petites entreprises, il semblerait que les banques aient fait des efforts avec une progression de 1% à la fin avril des encours de crédits à la destination des TPE, d’après la banque de France.

By |2017-09-13T09:17:20+00:00juin 26th, 2014|Actualités, Economie|