Les fonds bretons se mobilisent pour soutenir la création d’entreprises dans la région

Selon le conseil régional de Bretagne d’ici 2020, 17 000 PME et entreprises artisanales seront à reprendre, ce qui pourrait constituer un risque pour l’emploi si elles ne trouvaient pas de repreneur.

Pour permettre d’atténuer ce choc, quatre associations départementales de Business Angel ont décidé de se regrouper pour former un réseau d’environ 200 Business Angels armés pour venir soutenir le lancement des PME de la région. Nommé Breizh Angel, le nouveau réseau se donne pour objectif de renforcer l’action en faveur des startups innovantes.

En parallèle, l’association Produit en Bretagne, regroupant 300 entreprises du secteur agroalimentaire est un train de constituer un fonds de plusieurs millions d’euros alimenté par les grands dirigeants de Bretagne.  Le directeur général d’Arkéa s’est également associé à deux autres dirigeants pour créer West Web Valley, une société destinée à accompagner les Starts-ups.

Enfin, la région prévoit également de prendre un ensemble de mesures pour soutenir la création de PME. Parmi ces mesures, figurent la mise en place d’un site sur le financement des entreprises et la création d’un fonds de Capital-Risque de 20 millions en 2014 en partenariat avec la Loire-Atlantique.

Des  initiatives attendues :

En Bretagne, les innovations sont nombreuses. Malheureusement, les startups manquent de financement et disparaissent  souvent avant même d’avoir vu le jour. Les entrepreneurs se tournent alors vers l’étranger pour revendre leur technologie, au détriment de la région. C’est le cas de FlexyCore, rachetée par Google, qui avait mis au point une solution permettant aux utilisateurs de  smartphones d’accéder à leur application sans décharger la batterie.  Ces initiatives devraient donc permettre d’endiguer cette fuite des innovations et de redonner du dynamisme à la région.

 

By |2017-09-13T10:40:23+00:00janvier 28th, 2014|Actualités, Levée de fonds|