Investissements sectoriels

Les Business Angels ont très fortement augmenté leurs investissements dans les PME et start-ups du secteur de l’Internet durant les 6 premiers mois de l’année.

Les investissements en capital de départ (early stage) ont vu leur montant total augmenter de 80% et leur nombre grimper de 108% au cours du premier semestre 2013 par rapport à la même période l’année précédente.

Cette augmentation spectaculaire du montant et du nombre de levées de fonds résulte en premier lieu de la dissipation de l’incertitude qu’avait créée le débat sur la loi de financement et qui avait poussé les clubs d’investisseurs à ralentir fortement leurs investissements fin 2012. Les Business Angels ont ainsi pu réaliser en 2013 les investissements qu’ils avaient à l’époque mis en attente.

L’augmentation importante de l’ISF a également, de fait, fait croître les montants à défiscaliser grâce à la loi TEPA qui permet de diminuer son impôt grâce aux investissements dans les start-up, les PME et les fonds d’investissement de proximité (FCPR). Ces mêmes FCPR conserveront d’ailleurs, comme l’a indiqué le Président de la République, leurs exonérations sur les plus-values de cession ce qui constitue la dernière raison de ce retour en force des investisseurs privés.

A noter cependant que la France reste bien en retard face à ses homologues américains et britanniques et que, malgré un retour encourageant des investissements early-stage, les investissements mid-stage et late-stage restent faibles.

By |2017-09-13T11:28:03+00:00septembre 16th, 2013|Actualités, Levée de fonds|